Brique 10 - Verrerie

Brique 10 - Verrerie

Fabrication d'un atelier de mini-atelier de verre à base de silice (70%), de soude (14%), de chaux (10%) et d'oxydes métalliques (magnésie, alumine, 5%). 

Description

Fabriquer du verre sur Mars peut sembler relativement simple, sachant que la principale matière première requise, la silice (SiO2) y abonde et qu’on savait déjà fabriquer du verre dans l’Antiquité. En réalité, la première étape, l’alimentation en ingrédients, n’est déjà pas si facile. En effet, le processus de base requiert non seulement de la silice (70%), mais également de la soude (14%), de la chaux (10%) et des oxydes métalliques (magnésie, alumine, 5%). Pas de problème pour récolter de la silice, sauf que la silice martienne est chargée d’oxyde de fer (cf. brique n°11). Normalement, soude et chaux sont produites à partir de carbonates, mais ceux-ci n’abondent pas sur Mars, du moins en surface. On peut aussi partir de la calcite (présente à 5%).

Les oxydes métalliques sont moins problématiques. Mais on constate qu’il va falloir : localiser les sols favorables (gisements), récolter, isoler, éventuellement transformer, donc disposer de moyens mobiles de récolte sur le terrain et d’un véritable petit atelier de traitement chimique.

Ces ingrédients doivent être portés à 1550°C et mélangés de façon à produire une pâte de verre homogène.

haut