Point de passage sur l'usage de l'holacratie au sein d'Open Space Makers

holacracy-logo-protected-stacked-srgb.png

Après presque un an de mise en oeuvre d'une gouvernance inspirée de l'holacratie dans l'association Open Space Makers, le bilan est positif... et ce n'est que le début !

 

Afin de favoriser la répartition des responsabilités et la résilience (éviter que l'action de l'association ne dépende que d'un petit nombre de membres pilliers), les membres actifs sont organisés en cercles. Chacun de ces cercles porte les responsabilités associées aux grands axes d'action de l'assocation.

 

Au cours de l'année écoulée, plusieurs membres ont émergé pour prendre la responsabilité de "Premier lien" au sein de chacun de ces cercles. Le principal rôle de ce Premier Lien : assurer l'animation des réunions mensuelles d'avancement des cercles, pendant lesquelles le point est fait sur les tâches en cours, et les sujets demandant une décision collégiale sont abordés.

On s'assure alors que chaque tâche est assignée à l'un des membres du cercle. Jusqu'ici les tâches étaient suivies au travers de l'outil propriétaire Asana, elles le seront dorénavant au travers d'OpenProject, maintenant disponible sur notre plateforme.

asana.PNG L'une des forces de ce système est de pouvoir facilement réattribuer les tâches d'un membre qui ne dispose plus du temps nécessaire pour les faire avancer, quelle que soit la raison externe. On traite l'avancement de façon pragmatique.

 

Le fonctionnement holacratique s'appuie aussi sur un "Cercle d'Ancrage", qui regroupe les premiers liens de chaque cercle ainsi que le bureau de l'association. Lorsque des sujets touchent à l'objet social même de l'association, lorsqu'il apparaît qu'il faut créer ou supprimer un cercle, lorsque des tensions de fond apparaissent, le cercle d'ancrage se réunit pour trancher et donner les grandes orientations.

 

Alors oui, ce fonctionnement génère de nombreuses réunions, réalisées par téléconférences. Nous sommes par contre passés d'une durée standard de 1h à une durée de 30 minutes, que les premiers liens s'appliquent à faire respecter de façon très disciplinée, cela afin de respecter les agendas de chacun et de forcer les participants aux réunions à se focaliser sur le coeur de l'ordre du jour.

Et avec une croissance du nombre de membres impliqués dans ces réunions, cela permet aussi aux membres du bureau de se retirer de certains cercles, et de ne plus être les seuls porteurs de l'ensemble des décisions. Ce modèle donne bien délégation aux cercles de prendre des décisions au nom de l'association. Le seul prérequis : que chaque réunion fasse l'objet d'un compte-rendu écrit !

 

Le chemin à parcourir pour Fédération est encore long, mais ce premier bilan sur l'organisation de l'association Open Space Makers nous semble très positif. Une base solide et résiliente est en place pour accompagner le développement de Fédération dans les meilleures conditions !

retourner à la liste