Préparation FLCT02 SAS 2 - Lanceur équipé d'un séparateur électrique

Les limites du séparateur V1 sont :

- une conception en "direct drive" : un moteur central qui pilote une roue de commande ; plus le diamètre du dispositif sera grand, plus le moteur sera gros/puissant.

- une obturation centrale : le disque de commande, même évidé représente un obstable.

- des tiges de guidage des ressorts fragiles/exposées.

- une reproductibilité erratique : en effet, après la casse de deux tiges guide, la reproduction de l'élément cassé (impression + assemblage) n'a pas permis de retrouver un fonctionnement correct. Il manque donc l'effet "préparation/rodage" qui a eu lieu lors des essais préparatoires (lime, cutter, etc.).

Ce sont ces points qui vont nous intéresser de documenter et de travailler dans la version 2, avec une question supplémentaire : réutilisable ou non ?

Le principe mécanique va évoluer un peu.

DEC2.jpeg DEC1.jpeg Après ses premières esquisses, le remier prototype destiné aux essais au sol est en cours de réalisation.

Image1.png En vert se trouve la bague reliant l'étage inférieur. A travers on retrouve des tiges guides ressort en acier et les ressorts en compression. Ceux-ci sont attachés à la pièce bleue qui est reliée à l'étage supérieur.

Image2.png En vue de dessous, on reconnait les trois billes de ø8mm guidées par des fenêtres (pièce bleue) et qui sont commandées par la pièce jaune. Celle-ci est en rotation autour de l'axe de la pièce bleue, guidée par un roulement à billes (ø5) que l'on peut apercevoir sur la deuxième image. Le mouvement de la bague jaune est réalisé par un engrenage. Sur l'image on voit un petit pignon gris qui sera monté su'axe d'un moteur de commande.

Vue finale du séparateur et son moteur de pilotage (qui est toujours un servo-moteur) :

Image3.png (version intermédiare qui a servi au prototypage - ressorts comprimés)

Image4.png
(version finale après dimensionnement du guidage suite aux essais - ressorts en détente 70%)

haut